MODE | Shoes diary

Shoes diary#3 Les chaussures et moi, de vraies têtes de mules.

30 juin 2017

Hello vous,

Ravie de vous retrouver pour notre rendez-vous « chaussures » de la semaine.

Comme vous avez pu voir un peu partout, c’est le grand retour des mules, claquettes… A ce propos, les claquettes chaussettes??? c’est simple JE REFUSE !!

mais ça c’est un autre débat🙂Bref, pour moi les mules me rappellent mes années collèges , quand c’était vraiment les paires à avoir ( avec les tennis à gros plateformes…) .

Je trouve d’ailleurs que la tendance de cette année ressemble vraiment à celle de cette époque: claquettes, mules , sandales à scratch à talons ou à plateformes, sabots, chaussures à hros plateformes ( style Spice girls à l’époque, Stella Mc Cartney aujourd’hui ) etc…

Même si je ne les porterais pas de la même façon qu’avant, j’avoue que je ressens les mêmes émotions quand je les vois…

Attention, nostalgie et « racontage de life… »

Je me souviens que c’était à cette époque que j’ai commençé à « craquer » sur une paire de chaussures. Car avant , je ne m’en interessait pas plus que ça. Je n’avais pas à choisir, je n’avais pas envie de choisir d’ailleur. Comme tous les enfants ( ou presque ) j’avais ma nouvelle paire à Noël (qui fera aussi office de chaussures pour les fêtes et mariages) , mes sandales pour l’école( je mettais surtout des tongs et des claquettes en caoutchouc justement), un tennis en tissu pour les cours d’E.P.S. qu’on change tout les trois ans à peu près et c’est tout. J’en était très heureuse et satisfaite. Mais vers la quatrième, c’était la mode des sabots et des claquettes avec talons en bois: ceux qui ressemblent un peu aux chaussures de bucherons. Et là ont commençé mes coups de foudres pour les chaussures. Les moments où tu y penses la nuit. Les moments où tu cherches le bon moment pour en parler à tes parents, comment leurs dire que t’as envie de ces chaussures alors que noël est encore loin, qu’il n’y a pas de mariage en vue, juste que tu les veux parce que tu les adores. Le moment où tu va parler de son prix. Le moment fatidique du oui ou non! Car non, je ne les avais pas toutes. Disons une faveur tous les ans ou plus si j’économise mon argent de poche. Je me souviens qu’il a fallu quelques mois avant que je les obtiennent. J’en était contente comme pas possible. Depuis s’en suivent coup de foudres sur coup de foudres: sabots peep toe qu’on appelait les Macarena ( la belle époque, j’en ai chourré une paire que ma mère a reçu en cadeau lol), les claquettes plates en  effet cuir avec des barrettes, les mules façons pantoufles, les mules à talons etc…

Tout ça pour vous dire que cette tendande actuelle me rappelle vraiment cette époque. Je n’aime pas tout ce ui sort, mais celles façons claquettes ou minorquines j’aime bien. Après je pense que ce n’est pas le genre de chaussures à avoir absolument dans sa collection. En effet il y a plus confortable. Je ne sais pas vous mais j’ai toujours cette impression qu’avec un petit jeu de jambe, j’ai peur qu’elles vont s’envoler ou genre si je marche vite elles  ne vont pas suivre mes pieds et seront oubliés à deux pas en arrière 😂. Bref, pour vous dire qu’il y a d’autres paires qui accrochent mieux aux pieds. Mais si vous voulez craquer sur des sandales tendances cet été, vous pouvez choisir celles-ci si vous avez déjà vos spartiates et autres tropéziennes. Ca change des tongs et elles auront quand même le mérite d’aller avec tout ( jean, short, robe, et chaussettes pour celles qui veulent se battre avec moi lol).

J’adore celles-ci pour sa couleur surtout et son petit plateforme pas trop plat/pas trop haut et cet effet espadrilles( vous connaissez mon ampir pour les espdrilles en été). Je trouve que c’est la paire de mules de cette été blanche, les clous argentés et les grosses surpiqures pour le style, pas trop lourde et stylées.

A bientôt les shoes addict et courage ce sera bientôt les vacances. Je vous parlerais bientôt d’autres paires de mules que j’ai découvert et que j’adore j’adhère. Restez connectés. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *